ARC Resources fournira du gaz naturel de la Colombie-Britannique et de l’Alberta aux marchés américains via Sabine Pass de Cheniere Energy

ARC Resources Ltd. (TSX : ARX), un important producteur de gaz naturel en Colombie-Britannique, a signé un deuxième accord avec Cheniere Energy (NYSE : LNG) aux États-Unis pour fournir 140 000 MMBtus supplémentaires par jour de gaz naturel pour Sabine Pass à Cheniere. Expansion du GNL.

Comme Actualités BIV rapporté l’année dernière, deux producteurs de gaz naturel de l’Alberta – ARC et Tourmaline Oil (TSX : TOU) – ont signé des accords avec Cheniere pour transporter le gaz naturel produit en Alberta et en Colombie-Britannique vers la Louisiane via le système de pipelines nord-américain afin d’approvisionner les projets GNL Sabine Pass de Cheniere. Cheniere agrandit son terminal GNL de Sabine Pass.

Tourmaline et ARC ont chacun signé l’année dernière des accords avec Cheniere pour fournir à l’entreprise américaine 140 000 MMBtus (millions d’unités thermiques britanniques) par jour de gaz naturel en provenance de l’Alberta et de la Colombie-Britannique.

Les deux sociétés sont d’importants producteurs dans la formation Montney, dans le nord-est de la Colombie-Britannique. ARC Resources construit actuellement une nouvelle usine de traitement de gaz naturel de 740 millions de dollars canadiens dans le nord-est de la Colombie-Britannique – le projet Attachie.

ARC Resources a annoncé aujourd’hui avoir signé un deuxième accord de 15 ans avec Cheniere pour fournir 140 000 MMBtus supplémentaires par jour. La société a confirmé qu’une partie du gaz naturel proviendrait de ses opérations en Colombie-Britannique.

La carte ARC Resources montre le tracé du pipeline pour acheminer le gaz vers le golfe du Mexique.

« Notre portefeuille de transport transporte le gaz de nos actifs en Colombie-Britannique et en Alberta vers les marchés des États-Unis et inclura Cheniere à l’avenir », a déclaré la société dans un communiqué. BIV.

« Cet accord permettra à Cheniere de livrer des quantités accrues de gaz naturel canadien en Europe, où la sécurité énergétique n’a jamais été aussi importante », a déclaré Jack Fusco, PDG de Cheniere.

« Avec l’annonce d’aujourd’hui, nous faisons progresser l’exportation de gaz naturel canadien à faible coût et à faibles émissions vers les marchés de consommation en Europe », a déclaré Terry Anderson, PDG de l’ARC.

« Nous sommes heureux de poursuivre notre partenariat à long terme avec Cheniere et de démontrer le rôle essentiel que l’énergie canadienne doit jouer sur la scène mondiale.

Il s’agit du deuxième accord GNL à long terme d’ARC lié à des indices étrangers et constitue une étape importante dans l’exécution de notre stratégie de diversification des marchés.

(Cet article a été publié pour la première fois dans Business in Vancouver.)

Photo of author

Nicolas