Le Royaume-Uni en pourparlers avec Hitachi sur le site de la centrale nucléaire galloise, selon le FT

Le gouvernement britannique a entamé des négociations préliminaires pour acheter un site au Pays de Galles afin d’y construire une centrale nucléaire, une initiative visant à relancer le parc nucléaire vieillissant du Royaume-Uni, a rapporté le Financial Times.

La société d’État Great British Nuclear serait en discussion avec Hitachi Ltd. pour acheter un site à Wylfa, à Anglesey, une île au nord du Pays de Galles, a indiqué le FT, citant la confirmation d’un ministre non identifié. Le gouvernement chercherait alors à trouver un nouvel investisseur privé pour développer le site, précise le journal.

Hitachi a renoncé à son projet de construire un nouveau réacteur nucléaire sur le site gallois en janvier 2019 après avoir échoué à obtenir un accord financier avec le gouvernement britannique. Cette décision a finalement coûté à l’entreprise 2,1 milliards de livres sterling (2,7 milliards de dollars), selon le journal.

Le Royaume-Uni a d’énormes ambitions en matière d’énergie nucléaire, mais il a du mal à faire démarrer son programme car la construction est souvent sujette à des retards. Le gouvernement vise une capacité pouvant atteindre 24 gigawatts d’ici 2050 et devra accélérer rapidement pour y parvenir.

Le mois dernier, Électricité de France SA a déclaré que son projet nucléaire à Hinkley Point, le plus grand projet énergétique du Royaume-Uni, coûterait jusqu’à 10 milliards de livres sterling supplémentaires à construire et prendrait plusieurs années de plus que prévu. Le gouvernement britannique a également annoncé un investissement supplémentaire de 1,3 milliard de livres sterling pour la centrale nucléaire de Sizewell C, dans le but d’attirer des capitaux privés.

La production d’électricité des centrales nucléaires du Royaume-Uni est tombée l’année dernière à son plus bas niveau depuis plus de quatre décennies, signalant une dépendance croissante aux combustibles fossiles qui rendra plus difficile l’atteinte de l’objectif de zéro émission nette du pays.

(Reportage de Priscila Azevedo Rocha).

Photo of author

Nicolas