La Russie envisage de renoncer aux droits d’exportation pour deux fonderies Rusal-Kommersant

Les autorités russes discutent de la demande du géant de l’aluminium Rusal de supprimer les droits de change à l’exportation pour deux de ses fonderies, a rapporté lundi le quotidien Kommersant, citant des sources et le ministère de l’Industrie et du Commerce.

Rusal, le plus grand producteur mondial d’aluminium en dehors de la Chine, a demandé au gouvernement de supprimer les droits d’exportation pour deux de ses plus récentes fonderies d’aluminium – Taishet et Boguchansky – qui représentent environ 10 % de sa production, a rapporté Kommersant.

La Russie a imposé des droits d’exportation liés au taux de change rouble-dollar du 1er octobre jusqu’à fin 2024 sur un large éventail de produits, dont l’aluminium, afin d’augmenter les recettes du Trésor et de protéger le marché intérieur.

La demande de Rusal est intervenue dans un contexte de baisse des prix de l’aluminium, a rapporté Kommersant.

Le vice-ministre de l’Industrie et du Commerce, Viktor Yevtukhov, a déclaré que le ministère « étudiait la faisabilité de telles mesures de soutien ».

(Reportage d’Anastasia Lyrchikova ; écrit par Alexander Marrow ; édité par Jason Neely)

Photo of author

Nicolas