Le bénéfice annuel de Tharisa en hausse de 7 % alors que les prix du chrome augmentent

Tharisa Plc a annoncé lundi une augmentation de 7,3% de son bénéfice annuel, une hausse des prix du chrome pour compenser l’impact de la baisse des taux des métaux du groupe du platine (MGP).

Le bénéfice par action (HEPS) du mineur de chrome et de PGM, la mesure de profit la plus courante en Afrique du Sud, est passé à 0,411 $ pour l’exercice clos le 30 septembre, contre 0,383 $ un an plus tôt.

Tharisa a déclaré que la production de MGP a augmenté de 13,6% à 179 200 onces, tandis que la production de concentré de chrome a augmenté de 4,6% à 1,58 million de tonnes.

La société a déclaré que le prix moyen du panier de PGM de 2 564 $ l’once était inférieur de 16,6 % au prix record enregistré en 2021 lorsque l’économie mondiale a commencé à sortir des blocages de COVID-19, poussant les prix à des sommets sans précédent.

Tharisa a bénéficié d’une augmentation de 35,7 % du prix moyen du chrome au cours de l’exercice comptable.

La société a déclaré que ses coûts décaissés à la mine par tonne usinée avaient augmenté de 14,1 %, principalement en raison de l’augmentation du coût du diesel et des explosifs. Le fret maritime et la logistique terrestre ont également exercé une pression sur les coûts, Tharisa enregistrant des augmentations de 38,6 % et 21,9 %, respectivement.

« Nous avons développé une résilience et un ensemble de compétences capables de faire face aux défis. Ce n’était pas une année facile, si vous pensez à la pression inflationniste et aux contraintes logistiques », a déclaré le PDG Phoevos Pouroulis à Reuters.

Tharisa prévoit de produire entre 175 000 et 185 000 onces de MGP, tout en ciblant une production de concentré de chrome de 1,75 à 1,85 million de tonnes.

Karo Mining Holdings, détenue à 70% par la société, construit une mine de PGM de 391 millions de dollars au Zimbabwe, la première phase devant contribuer à la production du groupe à partir de juillet 2024.

La société a déclaré un dividende final de 0,04 $, portant le dividende total pour l’année à 0,07 $, contre 0,09 $ l’année précédente.

(Reportage de Nelson Banya; édité par Vinay Dwivedi et Jason Neely)

Photo of author

Nicolas

Laisser un commentaire