Mammoet lance un système de surveillance des émissions

Mammoet, basé à Utrecht, a annoncé le lancement de DAISY, un système qui transmet les données d’émissions sur les réseaux mobiles à partir d’appareils locaux connectés aux systèmes embarqués des grues et des transporteurs lourds.

L’objectif est de permettre aux utilisateurs de rapporter en temps réel les données sur les émissions des équipements de levage lourds.

Selon l’entreprise, jusqu’à présent, les planificateurs de projets cherchant à respecter des réglementations strictes ont dû s’appuyer sur des estimations des émissions totales, tirées du modèle d’équipement impliqué et de la durée de leur utilisation. La nouvelle technologie, d’autre part, augmente la précision de ce reporting en utilisant des données extraites directement de l’électronique embarquée des équipements sur site.

Cela permet aux organisations travaillant dans des endroits où les émissions sont strictement réglementées, comme les centres-villes ou les tunnels, de minimiser les émissions sur le site du projet.

Mammoet dit que l’analyse des données devrait découvrir de nouvelles façons de réduire les activités génératrices d’émissions, par exemple en réduisant le temps d’inactivité pendant les projets.

Le système est actuellement utilisé aux Pays-Bas, surveillant les émissions de carbone d’une flotte de grues mobiles. Cependant, il est prévu de le déployer sur différents projets en 2023.

« DAISY sera le système le plus avancé pour rapporter avec précision les émissions de CO2, NOx et NH3 au niveau de l’équipement sur le site d’exploitation, améliorant l’approche générique que l’industrie utilise actuellement », a déclaré Jacques Stoof, responsable de l’innovation chez Mammoet. « Sur la base des émissions réelles déclarées, les clients auront la possibilité de choisir un type de carburant plus durable et moins émetteur afin de minimiser leur empreinte carbone pendant la construction. »

Photo of author

Nicolas

Laisser un commentaire