ABB lève 209 millions de dollars en vendant une participation dans l’activité de recharge de véhicules électriques

Crédit : ABB

ABB a levé environ 200 millions de francs suisses (209 millions de dollars) grâce à la vente d’une participation de 8% dans son activité de recharge de véhicules électriques (EV), alors que la société suisse d’ingénierie et de technologie s’intéresse à une unité qu’elle espère lancer l’année prochaine.

Le placement privé d’actions a été mené par des investisseurs liés au géant suédois du meuble IKEA et à la chaîne de concessionnaires automobiles AMAG et donne à l’activité E-mobilité une valeur nette de 2,4 à 2,5 milliards de francs.

Les investisseurs s’attendent à une augmentation de la demande de bornes de recharge pour véhicules électriques alors que la réglementation européenne pousse les constructeurs automobiles et les conducteurs à abandonner les voitures à carburant fossile.

Le placement est un signe positif pour ABB après que la société a retardé plus tôt cette année une introduction en bourse prévue de la mobilité électrique, invoquant les turbulences boursières.

Le groupe suisse, qui conservera 92% de l’E-mobilité, a indiqué qu’il prévoyait désormais de procéder à l’introduction en bourse au second semestre 2023.

Le produit de la vente de la participation sera utilisé par E-mobility pour se développer de manière organique et faire des acquisitions dans le matériel et les logiciels, a déclaré ABB.

Les nouveaux investisseurs incluent Interogo Holding, ainsi que moyreal holding, un family office suisse, et Michael Halbherr, président de l’E-mobilité.

Interogo, un groupe d’investissement international basé en Suisse, appartient à la Fondation Interogo, le propriétaire ultime du groupe Inter IKEA, le groupe de sociétés qui relie les franchisés de l’entreprise suédoise de meubles. Moyreal est le véhicule d’investissement de l’héritière du concessionnaire automobile AMAG Eva Maria Bucher-Haefner.

ABB n’a pas donné la répartition des participations individuelles données en contrepartie de l’investissement.

« Nous restons attachés à notre stratégie consistant à lister séparément notre activité de mobilité électrique sous réserve de conditions de marché constructives », a déclaré le PDG d’ABB, Bjorn Rosengren, dans un communiqué.

« Le placement privé sous-tend notre engagement commun à assurer la croissance rapide d’ABB E-mobility afin de rester le mieux placé pour diriger le secteur des solutions de recharge pour véhicules électriques. »

(1 $ = 0,9570 franc suisse)

Photo of author

Nicolas

Laisser un commentaire