Aurubis prévoit 530 millions d’euros de nouveaux investissements

La plus grande fonderie de cuivre d’Europe, Aurubis, a abandonné sa politique de dividende existante et a annoncé 530 millions d’euros (562,44 millions de dollars) d’investissements axés sur la croissance, a annoncé mardi la société, agrandissant ses usines dans l’État américain de Géorgie et à Hambourg, en Allemagne.

Lors de la finalisation de ses comptes pour l’exercice 2021/22, la société a déclaré un résultat opérationnel avant impôt (EBT) de 532 millions d’euros, contre 381 millions d’euros ajustés l’année précédente.

En novembre, le PDG de la société, Roland Harings, a déclaré Reuter que la forte croissance de la demande de cuivre des secteurs des énergies renouvelables et des véhicules électriques avait compensé une baisse de la demande du secteur de la construction.

Malgré cela, la société a réduit son corridor de prévisions de bénéfices pour l’EBT d’exploitation pour 2022/23 à 400 à 500 millions d’euros, contre 500 à 600 millions d’euros l’année précédente.

La société verserait des dividendes pour 2021/22 de 1,80 euro par action, a-t-il précisé.

(1 $ = 0,9423 euros)

Photo of author

Nicolas

Laisser un commentaire