BlackRock réduit sa participation dans Polymetal International

La société d'investissement américaine BlackRock a réduit sa participation dans le producteur de métaux précieux Polymetal International de 9,91% à 7,45%, a annoncé vendredi la société minière d'or et d'argent.

Polymetal a annoncé le mois dernier avoir accepté de vendre ses actifs russes à un producteur d'or sibérien pour environ 3,7 milliards de dollars, un accord forcé à un prix défiant toute concurrence en raison des répercussions du conflit en Ukraine.

BlackRock a déclaré que la transaction avait été exécutée sur l'Astana International Exchange (AIX) au Kazakhstan, qui est désormais la principale cotation de Polymetal International.

Les actions de Polymetal, cotées à Londres, ont perdu environ 70 % en quelques jours après le lancement par Moscou de ce qu'elle appelle une « opération militaire spéciale » en Ukraine.

Polymetal a révélé en mars 2022 que la position en actions du gestionnaire d'actifs américain avait doublé entre novembre 2019 et février 2022. Le 8 mars 2022, la participation de BlackRock est repassée sous le seuil de 10 %.

La négociation à Londres a été suspendue et Polymetal a ensuite déménagé de Jersey au Kazakhstan, radiée de la Bourse de Londres et réinscrite à Astana.

Polymetal a déclaré en janvier que la société d'investissement russe ICT Holding avait vendu sa participation de 23,9 % dans la société à un consortium dirigé par le gouvernement omanais.

Photo of author

Nicolas