Glencore mettra à jour son plan climat en 2024 après la pression des investisseurs

Glencore publiera un plan de transition climatique mis à jour en mars 2024, a-t-elle annoncé mercredi, après que certains investisseurs ont rejeté son rapport sur les progrès climatiques et qu’elle a accepté de racheter les activités de charbon sidérurgique de la société minière canadienne Teck Resources.

Plus de 30 % des investisseurs de Glencore, dont le principal actionnaire BlackRock, ont rejeté le rapport climatique de l’entreprise lors de son assemblée annuelle en mai, exigeant plus de clarté sur la manière dont elle respectera ses engagements de réduction des émissions.

Environ 29 % des actionnaires ont également soutenu une résolution demandant davantage de divulgation sur les progrès réalisés dans la réduction de sa production de charbon thermique, la plus polluante de ses ressources.

En novembre, Glencore a accepté d’acheter l’unité de production de charbon sidérurgique de Teck, ouvrant ainsi la voie à une éventuelle scission de l’ensemble de ses activités de charbon thermique et métallurgique dans les 24 mois suivant la conclusion de l’accord.

Glencore a déclaré mercredi qu’il aborderait les aspects liés au climat de l’acquisition, sans donner de détails.

Il a également déclaré qu’il continuerait à dialoguer avec les actionnaires et autres parties prenantes, ainsi qu’à surveiller les développements externes.

Bon nombre des plus grandes sociétés cotées au monde ont publié leurs premiers plans d’action climatique visant à réduire les émissions en 2020, dans le but de contribuer à atteindre l’objectif de l’Accord de Paris de 2015 visant à plafonner les températures à 1,5 degré Celsius par rapport aux niveaux préindustriels.

Photo of author

Nicolas