La Russie affirme qu’elle n’aura aucun mal à contourner les dernières sanctions de l’UE

La Russie a déclaré mardi qu’elle n’aurait aucune difficulté à contourner le dernier ensemble de sanctions économiques de l’UE, qui visent notamment ses exportations de diamants.

« Nous allons simplement rediriger les ventes vers d’autres régions. Je suis sûr que cela ne profitera pas à ceux qui ont introduit ces sanctions», a déclaré le ministre des Finances Anton Silouanov lors d’une visite à Pékin, selon l’agence de presse officielle TASS.

Le nouveau paquet de sanctions, adopté lundi par le Conseil européen, interdit l’importation de diamants non industriels d’origine russe, impose des interdictions supplémentaires d’importation et d’exportation à la Russie et vise à lutter contre le contournement des sanctions et à combler les lacunes.

La Russie est de loin le plus grand producteur mondial de diamants en volume. La société minière russe Alrosa, détenue majoritairement par l’État et la région de Yakoutie, a refusé de commenter les sanctions.

Mais le Kremlin a déclaré mardi que la Russie s’était préparée aux dernières sanctions de l’Union européenne, imposées en réponse à son invasion de l’Ukraine, que Moscou qualifie d’« opération militaire spéciale ».

Le ministère russe des Affaires étrangères a déclaré qu’en réponse aux nouvelles « actions hostiles et illégitimes », il élargirait la liste des représentants des institutions européennes et des États membres de l’UE interdits d’entrée en Russie.

Lundi, la mission diplomatique russe auprès de l’Union européenne a déclaré que les tentatives visant à isoler l’économie russe avaient lamentablement échoué et que les dernières sanctions incluaient « des restrictions illégitimes, du chantage politique et des approches néocoloniales ».

Photo of author

Nicolas