L’Indonésie fait appel de la décision de l’OMC concernant l’interdiction d’exporter du minerai de nickel

L’Indonésie a déposé un recours contre l’Organisation mondiale du commerce pour faire valoir son droit d’interdire les exportations de minerais métalliques.

L’appel a été envoyé aux membres de l’OMC lundi, selon un avis publié sur le site Web de l’organisation. L’OMC avait précédemment statué en faveur de la plainte de l’Union européenne selon laquelle l’interdiction de l’Indonésie sur les exportations de minerai de nickel nuisait à ses industries sidérurgiques.

Le différend a commencé en 2021 lorsque l’UE a demandé la création d’un groupe spécial, affirmant que l’exigence du pays d’Asie du Sud-Est que les minéraux soient transformés localement et son incapacité à publier rapidement la politique sont incompatibles avec les règles de l’OMC.

Un panel d’experts de l’OMC a exhorté le mois dernier le pays, qui est le plus grand producteur mondial de minerai de nickel, à mettre ses mesures en conformité avec les obligations de l’OMC. La décision pourrait compromettre la tentative de l’Indonésie de pousser la nation riche en ressources vers le haut de la chaîne de valeur des matières premières et de développer des raffineries de métaux locales.

Photo of author

Nicolas

Laisser un commentaire