Nornickel Chief Potanin fait face à des sanctions américaines – WSJ

Les États-Unis s’apprêtent à imposer des sanctions à Vladimir Potanine, l’un des hommes les plus riches de Russie, mais ne sanctionneront pas Nornickel, la société dont il est l’un des principaux actionnaires, a rapporté mercredi le Wall Street Journal, citant des responsables américains.

L’action, qui pourrait avoir lieu dès jeudi, devrait inclure des sanctions contre Potanin, sa femme Ekaterina Potanina, un yacht qu’il possède et certaines de ses sociétés financières, a rapporté le journal.

Nornickel, le premier producteur mondial de palladium et de nickel raffiné, a été l’un des plus grands prix du découpage post-soviétique de l’industrie russe dans les années 1990.

La société a refusé de commenter le rapport.

Interros, une holding d’investissement contrôlée par Potanin, et Rosbank, qu’Interros a rachetée à Société Générale SA plus tôt cette année, seront inclus dans la liste des sanctions, a indiqué le journal.

Potanin, 61 ans, est le principal actionnaire de MMC Norilsk Nickel PJSC ou Nornickel. Interros, détient 36% de Nornickel. Interros n’a pas immédiatement répondu à une demande de commentaires de Reuters.

Les États-Unis et leurs alliés ont imposé plusieurs séries de sanctions à Moscou depuis l’invasion russe de l’Ukraine le 24 février.

Plusieurs membres du gouvernement russe recevront également des désignations de sanctions lors du dernier tour, a ajouté le Wall Street Journal.

Le département du Trésor américain s’est refusé à tout commentaire.

(Reportage de Kanishka Singh et Daphne Psaledakis à Washington; Montage par Paul Grant et Jonathan Oatis)

Photo of author

Nicolas

Laisser un commentaire