Ce qu’il faut connaitre pour bien investir dans les mobil homes

Est ce intéressant un investissement locatif mobil home ? Investir dans un mobil-home pour le louer neuf ou un mobile home d’occasion intéresse de plus en plus ceux qui sont en quête de résidences secondaires. Chaque année, de nombreux couples investissent dans ce domaine. Certes, disposer d’un mobil home peut constituer un réel plaisir pour son propriétaire. Toutefois, acheter un mobil-home dans un camping pour le louer, ce genre d’investissement mérite le respect de certaines règles.

Investir mobil home : l’emplacement du véhicule

En principe, les lois imposent aux propriétaires de mobil homes de les installer dans des endroits bien déterminés. À savoir, les parcs résidentiels de loisirs, les terrains de camping prévus par le Code du tourisme et dans les villages de vacances dans la catégorie de l’hébergement léger.

Les textes législatifs prévoient quelques exceptions aux parcs résidentiels. Ainsi, ne pouvant pas accueillir les mobil homes, les terrains créés après le 1er octobre 2007, ceux qui font l’objet d’une exploitation par cession ou par location d’emplacements. À noter qu’il est également interdit d’installer un mobil home sur un terrain privé. Aussi, la résidence secondaire ne doit pas occuper plus de 30 % de la surface louée.

Un investissement locatif mobil home dans une chaîne ou chez un camping indépendant ?

En principe, vous avez tout à fait le choix entre installer votre mobil home dans un camping indépendant ou dans une chaîne. Cependant, il faut préciser que les chaînes ne permettent pas d’assurer une ambiance familiale et ne reflètent pas l’image du propriétaire du mobil home. Ce qui implique qu’il est difficile pour ce dernier de personnaliser sa propriété (installation de nouveaux équipements…).

N’empêche que certaines chaînes n’hésitent pas à proposer des options plus satisfaisantes telles que la possibilité d’installation de nouveaux équipements (piscines, toboggans…), sauf que leurs prix sont assez élevés. Tel est également le cas pour les campings indépendants. Ils proposent des prestations plus que satisfaisantes à un prix plus cher.

Investir dans un mobil home, est-ce rentable ? Neuf ou d’occasion ?

Neuf ou d’occasion, le mobil home demeure un choix avantageux. Force est de constater qu’ investir mobil home pour location d’occasion en bon état demeure le choix idéal si l’on ne tient compte que le prix. Cependant, il convient d’éviter les modèles trop anciens qui ont du mal à se vendre. La majorité des campings refuse d’accueillir les véhicules anciens. D’ailleurs, rares sont les campings qui acceptent de louer un emplacement à des modèles d’occasion, sauf si ceux-ci sont déjà sur place.

Ainsi, si vous êtes adeptes de véhicules d’occasion, tâchez d’en trouver un qui est déjà installé sur un camping. Aussi, il faudrait que le gestionnaire du camping accepte de conclure un contrat de location, car il faut savoir que bien qu’il accepte de céder le véhicule se trouvant sur son camping, il n’est pas obligé de louer son emplacement à l’acquéreur. À la différence de ce modèle, le mobil home neuf ne se déprécie pas rapidement, et procure un large choix à l’acquéreur : salles de bains, salon… Toutefois, il coûte beaucoup plus cher.

Évaluation des intérêts de investissement locatif mobil home

Pour assurer la rentabilité de l’investissement dans un mobil home, il faut s’y séjourner le plus longtemps possible et d’en faire usage le plus souvent possible. Ainsi, il ne faut pas hésiter à en profiter pendant les vacances. Tout au long de l’année, il est recommandé d’y inviter des amis ou de le mettre en location. Car compte tenu de son prix et des frais fixes dont il fait l’objet, il risque de générer des pertes. Une option de sous-location est également mise à la disposition des propriétaires. En effet, ces derniers peuvent tout à fait investir dans un mobil-home pour le louer à condition de payer un droit de regard sur les locataires et un intérêt financier.

Recours en cas de litige

En cas de litige, il est recommandé de saisir la commission de conciliation Loisirs. Ainsi, vous pouvez établir un dossier de plainte à adresser auprès de la FFCC. Cette dernière procédera à l’étude du dossier et vous servira de guide pour toutes les démarches à suivre. Toutefois, il faut savoir que les conseils fournis par cet organisme ne constituent qu’un avis consultatif. Ce qui implique qu’il n’impose rien au gestionnaire de camping.

Pour éviter toute complication en cas de litige, il est préférable d’adhérer au sein d’un camping adhérant à la charte de transparence du camping de loisirs signée par la Fédération française de camping et de caravaning. Cette charte vise principalement à prévenir les litiges pouvant exister entre propriétaires de mobile home et les gestionnaires de camping.

Si vous avez lu l’article jusqu’ici, vous êtes devenu un investisseur avisé, c’est ce qu’il faut avant de se lancer dans tout investissement que sa soit pour un placement d’argent ou de loisir.

Photo of author

Nicolas

Laisser un commentaire