Comptabilité,  Défiscalisation,  Finance

Les bonnes astuces pour optimiser sa fiscalité

Le problème de la plupart des investisseurs est le taux d’impôt à payer. Le fait est qu’aucune activité n’échappe aux impôts. L’administration fiscale s’assure de la qualité de son contrôle fiscal par rapport aux sommes qui lui sont dues. Pour s’en sortir, les investisseurs doivent donc avoir recours à une optimisation fiscale. L’assistance d’un professionnel est nécessaire pour une bonne stratégie.

Comment optimiser sa fiscalité ?

Le principe veut que toutes les sources de revenus soient imposables. Les impôts peuvent être directs ou indirects, cependant leur paiement est impératif. Pour optimiser ses impôts, tout est question de stratégie d’investissement. Déjà, il y a le principe de territorialité. Le principe de territorialité exige que ce soit la loi d’un pays qui soit appliquée sur son territoire. Et ce, peu importe la nationalité naturelle de l’activité ou la nationalité d’une firme. Par contre, le cas des ambassades est une toute autre histoire. Ainsi, c’est la loi fiscale française qui s’applique, par exemple, à une entreprise américaine implantée en France. C’est pour cette raison que les grandes entreprises externalisent leurs activités et implantent des filiales dans les pays à faible taux de fiscalité.

La forme juridique d’une entreprise impacte sur son taux d’imposition. Il en résulte que la contribution fiscale pour une pme ne sera pas la même que pour une grande entreprise. Tout va en fait se calculer sur la valeur du capital utilisé. Aussi, il faut bien étudier pour quelle valeur va-t-on opter en ce qui concerne le capital. Certaines formes de SCPI (société civile de placement immobilier) peuvent bien profiter aux investisseurs immobiliers. Un SCPI est en quelque sorte un placement d’épargne. En plus d’être une source de revenus fiable et stable, certaines formes de SCPI permettent de réduire ses impôts. C’est alors qu’on a, par exemple, la SCPI pure réduction d’impôt, la SCPI de plus-value ou encore la SCPI via son assurance vie. Toutes ces formes d’investissement permettent d’aboutir à une optimisation fiscale.

Pourquoi faire appel aux services d’un homme de loi ?

Dans le but d’obtenir une diminution de sa contribution fiscale, il faut avoir une bonne stratégie fiscale. Celle-ci n’est certainement pas à la portée de tous. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle il faut, par exemple, faire appel à un avocat fiscaliste fréjus. Ce genre d’expert en la matière permet d’avoir des conseils pour obtenir une meilleure organisation financière.

Un spécialiste du droit ne maîtrise pas forcément tous les domaines du droit. C’est comme chez un cuisinier. Il y a des bases, mais chaque chef a sa spécialité. D’où le terme « la spécialité du chef ». Chez un homme de loi, c’est pareil. Un avocat a forcément des bases dans la plupart des domaines du droit, mais a obligatoirement une spécialité. Ainsi, on parle d’avocat spécialiste en pénal, en droit de la propriété intellectuelle, en droit financier, etc. Tout cela pour ainsi dire que pour des affaires portant sur le fisc, il faut un avocat fiscaliste. De cette manière, les bonnes stratégies à établir seront assurées.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *