JPMorgan rejoint HSBC en tant que dépositaire du coffre-fort du meilleur ETF sur l’or

JPMorgan Chase & Co. stockera l’or détenu par le plus grand fonds négocié en bourse au monde dans ses coffres, un coup majeur pour l’activité lingots de la banque.

Le prêteur agira désormais en tant que dépositaire supplémentaire pour le SPDR Gold Trust, selon un communiqué du World Gold Council, qui a lancé le fonds. Auparavant, HSBC Holdings Plc était seule responsable de la détention des lingots.

C’est une victoire majeure pour JPMorgan, qui sera désormais payé pour garder une partie des plus de 50 milliards de dollars de lingots du fonds. Mieux connu sous le nom de GLD, il représente un peu moins d’un tiers de tout l’or détenu par les ETF dans le monde, selon un premier décompte de Bloomberg.

JPMorgan et HSBC sont les deux plus grandes banques de lingots au monde, avec des entreprises couvrant tout, du trading de contrats à terme avec des fonds spéculatifs à l’envoi d’or physique à travers le monde. Leurs coffres sont essentiels pour soutenir les marchés de Londres et de New York, et agissent également en tant que dépositaires pour les plus grands ETF.

Le boom de la demande de métaux précieux au cours de la pandémie de coronavirus a permis aux deux banques de récolter une aubaine en stockant du métal pour la croissance des ETF. L’augmentation de leurs avoirs a même incité JPMorgan à ouvrir un nouveau coffre-fort d’argent à Londres. Le coffre-fort représente généralement environ un dixième des bénéfices que les banques réalisent sur les métaux précieux, selon Coalition Greenwich.

Cette année, le resserrement de la Réserve fédérale a déclenché des sorties de capitaux des ETF, l’un des principaux moteurs de la chute de l’or par rapport à un niveau presque record en mars. Une grande partie a été transportée par avion vers l’Asie pour répondre à une énorme demande là-bas, bien que les avoirs restent élevés par rapport aux niveaux d’avant la pandémie.

L’or détenu par GLD sera stocké dans des coffres situés à Londres, New York et Zurich, selon la déclaration du World Gold Council. Avant, l’or n’était détenu que dans le coffre-fort londonien de HSBC.

Photo of author

Nicolas

Laisser un commentaire